Rechercher

Qu'est ce que cela change en vrai un bébé dans le couple ?

Je me rappelle encore, très précisément le jour où j’ai appris que j’étais enceinte de mon fils, quelle émotion partagée avec mon mari, c’était le « grand » bonheur ! Pendant toute la grossesse, nous avons partagé des moments de complicité, d’amour ou à se projeter dans cette nouvelle vie qui nous attendait ! Et à vrai dire, je ne m’attendais pas à un tel bouleversement !


Véritable chamboulement émotionnel, le jour de la naissance est un mélange de grand bonheur et un grand pas vers l’inconnu. Nous sommes envahis à une vitesse folle par une incroyable explosion d’amour et dans le même temps un éclatement attendu de toutes nos habitudes, un changement de rythme à 360°, qui donne le tournis !


Et puis, il y a un tas de changement physiques et psychiques qui accompagnent cette nouvelle vie.


Au niveau physique, il y a les suites de couches, j’en avais entendu parlé pendant ma grossesse mais j’étais, à ce moment là, plus concentrée sur mon bébé et la grossesse, que sur ma vie d'après. Et s'ajoute également d'autres désagréments du type: montée de lait, ventre flasque, fatigue,...


Au niveau psychique, c'est aussi un bouleversement pour la mère et le père, on passe de 2 à 3 en un cri !


Pas étonnant, que presque 60% des femmes aient un épisode bref de déprime post accouchement (Baby Blues), et plus grave encore, entre 10% et 20% des femmes tomberaient dans une dépression lourde (dépression Postpartum). Des conséquences également sur le couple, il n’est pas rare que le conjoint finisse par présenter également des symptômes dépressifs.



Le couple, le ciment de la famille.


Alors oui, il y a un fossé entre les projections du couple et la réalité, un deuil à faire face à nos fantasmes de cette nouvelle vie tant attendue. Malgré cette joie incroyable d’accueillir un enfant dans le couple, cela peut devenir une vraie source de conflit.

25% des couples se séparent dans l’année qui suit la naissance de l’enfant, c’est ce qu’on appelle le « Baby Clash ».


Et la vie sexuelle dans tout cela ?


Elle est également mise à mal, puisque la libido chez les femmes baisse post accouchement, ce qui parait évident, mais une étude canadienne a mis en lumière que la même chose se produit chez l’homme dont le taux de testostérone des jeunes papas avait été divisé par deux. Et ce taux est encore plus bas chez les pères très impliqués dans le développement du bébé. Cette baisse de libido, temporaire et commune, pourrait s’expliquer par une incitation hormonale à se focaliser exclusivement et pendant un certain temps sur le nouveau-né.


La période «suite de couche» ne favorise pas non plus la vie sexuelle du couple, puisque les rapport sexuels, et plus particulièrement par pénétration sont fortement déconseillés pendant le premier mois. Un nouveau corps également à accepter pour certaines femmes.

Et puis il y a la fatigue, les nuits entrecoupées, les cris de bébés (en moyenne 2h30h/jour), ce qui ne favorisent pas non plus les moments à deux.



Alors que faire?


J’aime répéter à mon fils de 6 ans, que nous sommes devenus une famille grâce à lui, et surtout qu’il a fait de nous des parents ! Quand on y pense, on devient parents du jour au lendemain, il y a bien un avant et un après ! Alors c’est normal d’être complément chamboulé !


Les clés, à mon sens, d’une vie de couple épanouie et heureuse au sein de la famille sont :


1. La communication, c’est l’une des bases de la relation de couple, et c’est encore plus vrai avec l’arrivée d’un enfant, mais c’est parfois peut être encore plus difficile à mettre en place avec la fatigue. Alors je me suis intéressée à « la communication non violente » (Rosenberg) qui est une approche de la communication basée sur l’empathie, et qui m’a permis de débloquer certaines situations de conflits.

2. Prendre du temps pour soi, et faire des choses que l’on aime, se faire plaisir en un mot!

3. Prendre du temps pour son couple, s’accorder des moments de plaisirs uniquement à deux,

4. Ne pas hésiter à demander de l’aide à la famille, aux amis,...

5. La résilience, accepter de ne pas être parfait, ne pas se mettre la pression,

6.Organisation et Planification, il est important d'anticiper pour ne pas avoir le sentiment d'être sous l'eau en permanence.


Oui, l'enfant est la priorité dans cette nouvelle cellule familiale, et le couple en est le ciment.


Alors, il est vital de prendre soin de son couple tout au long des années !


Meriem Ridé


22 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout